Skip to content
©️ DR

Lucas et la cuillère en bois, un conte de faits

Inspiré par un article paru dans le premier numéro d'Yggdrasil, Lucas nous raconte sa première fabrication d'une cuillère en bois. « Je me rends compte que la confection d'un tel outil, d'apparence vaine et inutile dans le monde d'aujourd'hui, procure une réelle satisfaction ». Une invitation à la patience et la persévérance...

La rédaction, le - # On parle de nous...

Un jour comme un autre, quelques temps après avoir déballé ces magnifiques magazines reçu pour mon anniversaire.

 « T'as vu, Lucas ils montrent comment fabriquer ses propres cuillères en bois. C'est génial. Tu nous en fera plein comme ça ! »
Toujours autant d'enthousiasme quand il s'agit de me donner des tâches à faire...

« Ah ouais c'est cool ça, mais c'est pas sûr que j'y arrive, tu sais ! » 

C'est vrai que ça a l'air chaud quand même. En plus on a déjà des cuillères. Et elles sont très bien d'ailleurs. Le jour où on en manquera, on ira à Emmaüs et puis voilà !

La vie passe, le temps change, un jour enfin j'entame ce voyage. Celui qui commence derrière la première page de ce premier tome. En réalité, celui-ci commence même avant, des que nos yeux effleurent sa devanture. Mais il faut parfois un peu de courage pour pousser la porte...

Me revoilà donc devant ces belles cuillères en bois. Une graine a germé dans mon esprit. L'auteur m'a piqué au jeu. Et si je tentais l'aventure ? Reprendre possession de ce savoir m'anime.
Qu'ai-je à perdre si ce n'est mon temps ? Ce sera autant de secondes sauvegardées du rythme effréné des réseaux sociaux qui nous piège dans nos bas instincts. Je tente ma chance.

Une balade en forêt m'offre la matière première. D'un chêne renversé je tire une branche. Et, au coin d'un feu, je commence ma besogne à la hache. Après avoir bien dégrossi la forme de ma cuillère, l'erreur fatidique arrive. 
Ça casse. 

La déception m'envahit.

Ne me parlait-on pas plutôt de résilience ? Il me reste toujours un bout, plus petit certes, mais je peux toujours en faire quelque chose ! 

Je me remets à la tâche.

©️ DR

Je n'ai pas tracé mon gabarit au crayon et le bois dicte ma conduite. Je suis sa ligne. La cuillère se rêve créature aquatique, sans doute sent-elle la présence du lac à deux pas, et j'essaierais d'exaucer son souhait.
Ce sera ma sirène. Et qui naîtra de mes mains. Je me sens investis. On ne peux plus m'arrêter. Creuser le cuillèron au couteau s'avère difficile et je manque clairement d'expérience. Le chêne est un bois dur, et sans doute est-il un peu trop sec.

Au bout de plusieurs heures d'acharnement, je découvre enfin mon oeuvre. Je suis étonné. Je ne m'en imaginais pas capable. Je n'imaginais pas non plus que la réalisation d'un objet pourtant si commun m'apporterait autant de satisfaction. Je ressens le plaisir d'un travail accompli.

Je suis fier de mes mains.
Fier de moi. Et c'est tout ce qui compte. 

L'objet n'est pas le résultat. Le cheminement est l'important. La création celle qui gouverne. La liberté, acquise.

Merci Yggdrasil !

©️ DR
Lire l'article "Ma cuillère en bois"
# Actualités# Espace auteur.es# Evénement# Magazine# Médias# On parle de nous...

Publications récentes

(R)Éveil, et vous ? - Manifeste sumbiophile

Jérémy, lecteur d'Yggdrasil Magazine, nous fait l'honneur d'offrir son manifeste en téléchargement, écrit au printemps 2020, lors du confinement puis légèrement revu en été 2021.

# Actualités

Les collapso du dimanche

Chez nous, le dimanche, on joue à l’effondrement. On s’offre le luxe d’un échantillon de collapse. Le temps d’une journée, toute la famille bascule dans la dystopie d’un mode de vie sans pétrole ni électricité. Et le plus fou, c’est qu’on aime ça !

# Magazine
© 2022 Yggdrasil