Skip to content
©️ Marie Doucedame

Une clé pour agir face à l'éco-anxiété

Psychologue spécialiste de l’éco-anxiété et de la solastalgie, Charline Schmerber reçoit de plus en plus de patients inquiets des effondrements en cours et à venir. Le processus d’Adaptation Radicale fait partie de la boîte à outils qu’elle mobilise pour les accompagner.

Flora Clodic-Tanguy, le - # Magazine

Retrouvez cet article dans Le numéro 6 de Yggdrasil

Adaptation radicale, réinventer une culture, se débrancher du monde virtuel, la mauve, rocket stove... Avec Yggdrasil #6, l'automne sera chaud !

Date de parution :
140 pages

Recevoir Le numéro 6

Le cabinet montpelliérain de Charline Schmerber ne désemplit pas. Elle pourrait s’en réjouir, mais Charline s’en inquiète plutôt… « L’éco-anxiété est loin d’être prise en compte par de nombreux thérapeutes, regrette-t-elle. C’est un vrai enjeu de santé publique, or la France est très en retard par rapport à ses voisins belges ou suisses, par exemple. Celles et ceux qui en souffrent cherchent donc des thérapeutes spécialisés, qui sauront mieux les comprendre et les accompagner.

De mon côté, je propose deux séances, avant un suivi prolongé, aux personnes qui viennent de découvrir la collapsologie par des lectures. Elles sont parfois dévastées. La question centrale pour elles, c’est : “Comment puis-je continuer à être solide si mon monde s’effondre ? Comment continuer à vivre dans un monde dégradé ?” J’en suis convaincue : le message effondriste serait beaucoup plus entendable si les psy offraient davantage d’outils pour accueillir et traverser cette détresse. »

©️ Marie Doucedame

Supervisée par la psychothérapeute américaine Carolyn Baker (voir Yggdrasil n°1), faute de trouver un ou une pair·e dans notre cher Hexagone, Charline Schmerber a donc pris son bâton de pèlerin pour construire, avec d’autres thérapeutes, une alliance francophone de professionnels sensibilisés à l’effondrement. Curieuse de toutes les approches qui pourraient aider ses patients à mieux vivre leur présent et à construire leur avenir, elle s’intéresse de près au processus d’Adaptation Radicale.

« La pensée de Jem Bendell est très riche pour moi, en tant que personne mais aussi en tant que psy. Elle va très loin, très en profondeur – elle ne s’appelle pas Deep Adaptation par hasard… Elle place l’effondrement comme une donnée de base, pas comme un sujet d’éternel débat – arrivera, n’arrivera pas… L’accompagnement que je mène avec mes patients part de leurs émotions face à cette réalité-là, sans mettre de baume ni éluder la question de la mort, encore très taboue dans notre société. »

Visiter avec eux les 4 R permet progressivement de redonner du sens à leur vie, pour ne pas rester dans la sidération ou l’impuissance, mais pour retrouver la puissance d’agir, ici et maintenant.

« Si tout le monde se posait ces questions si essentielles, le processus psychologique face à l’effondrement serait tellement plus facile ! Avec l’Adaptation Radicale, on assume, on se responsabilise et on enlève les œillères. On pose aussi LA question centrale, qui désarme l’ego : dans ce monde effondré : qui ai-je envie d’être ? »

Bien sûr, aucune approche théorique ne se suffit à elle-même. Charline l’articule donc à d’autres visions thérapeutiques et spirituelles. « Il y a des liens très forts avec le Travail qui Relie, de Joanna Macy, ou avec les travaux de Carolyn Baker et d’autres psychologues qui encouragent à explorer nos parts d’ombre et à “accueillir notre peine pour le monde”. »

Une communauté francophone


Charline Schmerber fait partie d’un groupe en ligne qui se réunit chaque semaine pour partager ses réflexions (et émotions !) sur l’Adaptation Radicale.

Les membres ont à cœur de partager ces idées avec le grand public et dans le mouvement collapso, qui ne la connaît pas encore bien.
En cause : la barrière de la langue.

Le Forum francophone : https://framateam.org/adaptation/channels/town-square
Le site francophone : https://adaptationradicale.org/

Pour aller plus loin

Retrouvez le travail de Charline Schmerber sur son site : www.solastalgie.fr et dans le livre de Laure Noualhat Comment rester écolo sans finir dépressif, éditions Tana.

# Actualités# Espace auteur.es# Evénement# Magazine# Médias# On parle de nous...

Publications récentes

Lucas et la cuillère en bois, un conte de faits

Inspiré par un article paru dans le premier numéro d'Yggdrasil, Lucas nous raconte sa première fabrication d'une cuillère en bois.

# On parle de nous...
© 2022 Yggdrasil