Skip to content
Découvrir toutes les pépites

Comment sauver le genre humain

Essai de Paul Jorion, Vincent Burnand-Galpin
par Cédric Chevalier, le
Nouveauté, Réalité

À titre individuel, nous n'avons jamais été aussi riches et en aussi bonne santé. Au même moment, la survie de l'espèce humaine dans son ensemble n'a jamais été aussi menacée. En dépassant la capacité de charge de notre environnement, nous mettons en cause aujourd'hui notre propre existence. Que faire ? Les tentations sont nombreuses : celle du repli sur soi du survivalisme, celle de la fuite en avant du transhumanisme, celles aussi hélas de l'eugénisme et de l'exterminisme visant à éliminer une partie de la population jugée nuisible ou inutile.

On peut voir l’État comme une institution de domination entre humains et d’exploitation de la nature. On peut aussi le voir comme une institution qui construit un consensus autour des intérêts sociaux partagés. Mais peut-être faut-il rejeter une idée trop abstraite de l’État et se concentrer sur ses pratiques réelles.

Partageant le constat des risques existentiels, les auteurs proposent ainsi une nouvelle manière de gouverner face à l’urgence : un effort de guerre écologique via un État planificateur repensé.

L’ouvrage bousculera les certitudes des « collapsonautes » institutionnellement résignés.

L’État étant l’organisation humaine la plus puissante de l’histoire, les dégoûtés doivent expliquer pourquoi ils l’abandonneraient aux dégoûtants. Malgré une histoire étatique écodestructrice, Jorion et Burnand-Galpin écrivent qu’un État anti-collapse est encore possible, nécessaire et souhaitable.

Nous n’avons pas mille ans, mais dix. Avec un réalisme enraciné dans notre sol – les gens, idées et institutions tels qu’ils sont –, l’essai referme systématiquement des portes : déni, résignation, citoyennisme, survivalisme, révolution, abandon de la technologie et des marchés financiers, écologisme graduel, utopies ou eschatologies.

Exit bien sûr capitalisme, économisme et profit !

Vive une politique des fins et non des moyens !

Une seule porte reste ouverte : nous vivrons ou nous périrons tous ensemble. Le citoyen a besoin de l’État, l’État a besoin du citoyen. Comme le dit Bruno Latour, le citoyen est la clef pour recharger l’État de nouvelles pratiques. À lire d’urgence pour nous retrousser les manches et ne pas nous complaire dans le fatalisme. L’État c’est nous.

Auteur(s) : Paul Jorion, Vincent Burnand-Galpin
Éditeur : Fayard
Date de parution :
Nombre de pages :288
EAN :9782213716848

Lire aussi :

Nouveauté,
Réalité

Il est où, le bonheur

Essai de François Ruffin

Voici l’essai d’intervention du député-reporter François Ruffin sur l’urgence climatique et sociale. Un ouvrage coup de poing qui s’adresse à la jeunesse (et aux autres) afin que la lutte et l’espérance donnent naissance à un véritable front populaire écologique.

Nouveauté,
Fiction

Et nos lendemains seront radieux

Bande dessinée de Hervé Bourhis

Deux jeunes conseillers politiques se retrouvent isolés avec la Présidente de la République au fort de Brégançon. Un huis clos politique militant et idéaliste qui pousse à trouver les bonnes réponses à toutes les questions que l'on se pose.

Bande dessinée,Entretiens,Essai,Manuel,Nouvelle,Presse alliée,Roman,
© 2021 Yggdrasil