Skip to content
Découvrir toutes les pépites

Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité - Face à la catastrophe écologique et sociale

Essai de Aurélien Barrau
par Pablo Servigne, le
Nouveauté, Réalité

L'astrophysicien au CNRS appelle à une révolution écologique pour faire face à l'extinction massive de la vie sur Terre.

Le célèbre astrophysicien aux cheveux longs et aux propos catastrophistes a pris une nouvelle fois la plume, une petite plume simple et efficace, tout aussi précise et claire que sa parole.

Le scientifique (pas du tout scientiste) doublé de philosophe parle de fin du monde d’un point de vue « citoyen », c’est-à-dire avec l’humilité de celui qui ne sait pas plus que les autres mais qui se préoccupe du monde, des autres, du bien commun.

Dans ce best-seller quasi-assuré, il n’y a aucune note de bas de page, juste quelques idées posées là, comme des propositions logiques. « Ce livre n’est pas très original », et même « naïf », prévient-il.

Mais comment ne pas l’être ? La question est vertigineuse ! Y répondre en 140 pages (écrit en très gros) pour le grand public, aussi limpides soient-elles, appelle forcément des simplifications et donc des critiques de toutes parts.

L’auteur n’est évidemment pas dupe, il va droit à l’essentiel : « s’il s’agit de sauver la civilisation industrielle telle qu’elle existe, le combat n’a aucun sens, aucun interêt. Ni aucune chance de succès » (p. 98).

Les conclusions touchent aussi à l’éthique, à la métaphysique, à l’anthropologie, à ce que nous avons appelé « le chemin intérieur » : revoir les mythes, le sacré, retrouver d’autres liens avec les êtres vivants, etc. Et suite à cela, « un vertige jubilatoire des possibles se fait jour en arrière-plan de la catastrophe » (p. 138).

Les collapsologues aguerris n’apprendront rien si ce n’est une petite leçon de dialectique. Le grand public s’en servira pour faire le point. Mais tous seront obligés de se positionner.

Avec cet appel à la « révolution » (qui n’en a pas fait ?), à être enfin « sérieux », Aurélien Barrau ne charrie aucun pathos, aucune déprime, il assène juste une mise à jour du constat et quelques propositions d’actions, de manière sêche et froide, mais riche et profonde, comme à son habitude. Merci !

Auteur(s) : Aurélien Barrau
Éditeur : Michel Lafon
Date de parution :
Nombre de pages :144
EAN :9782749942636

Lire aussi :

Nouveauté,
Réalité

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce

Essai de Corinne Morel Darleux

Dans cet essai philosophique et littéraire rédigé à la première personne, la militante écosocialiste Corinne Morel Darleux questionne notre quotidien en convoquant le navigateur Bernard Moitessier, les lucioles de Pasolini ou Les Racines du ciel de Romain Gary. Elle propose un choix radical : refuser de parvenir et instaurer la dignité du présent pour endiguer le naufrage généralisé.

Nouveauté,
Réalité

Collapsus

Essai de Laurent Testot & Laurent Aillet

Réchauffement climatique, extinction de centaines de milliers d’espèces, pollutions globales, guerres de l’eau et d’autres ressources, migrations massives... tous ces dangers convergent et se démultiplient en un péril unique que certains ont commencé à envisager : celui d’un effondrement global de la civilisation, voire de la biosphère elle-même, engagée dans une tragique « sixième extinction ».

Bande dessinée,Entretiens,Essai,Manuel,Nouvelle,Presse alliée,Roman,
© 2021 Yggdrasil