Skip to content
Découvrir toutes les pépites

Au nom de la terre

Film de Édouard Bergeon
par Marie Geffroy, le
Nouveauté, Fiction

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard, l'exploitation s'est agrandie, la famille aussi. C'est le temps des jours heureux, du moins au début...

Édouard Bergeon aurait pu travailler la terre. Il est sans doute monté sur un tracteur avant même de savoir marcher. Une enfance dans les champs, comme tous les fils de paysans depuis des siècles. Mais il est devenu réalisateur, et aujourd’hui, en témoignant avec ce film poignant de l’histoire de sa famille, il nous tend le miroir d’une (sou)France rurale.

Un agriculteur se suicide chaque jour dans notre pays, dans la plus grande indifférence. Comment en arrivent-ils là ? Ils héritent d’un métier, sont prédestinés à prendre la suite d’un père qui a fait des choix pour valoriser des terres transmises de génération en génération.

Guillaume Canet se glisse avec une justesse et une profondeur bouleversantes dans les bottes de Pierre, le père d’Édouard. Il aime son métier, cet homme-là. Il aime sa famille, qui le lui rend bien. Son père est entré dans la valse du progrès et lui a transmis une ferme en polyculture-élevage apparemment viable, qu’il a développée avec beaucoup de travail et un peu de chimie, doté d’un sens aigu du métier et de la qualité, d’une fierté du labeur, de semailles en labours.

Le temps du repos venu, il transmet le fruit de sa sueur à son fils, avec instruction que la terre « reste dans la famille ». Le fils hérite du métier de paysan. Mais le restera-t-il ? Ou deviendra-t-il « exploitant agricole » ? D’investissements malheureux en accidents, Pierre sera avalé par le système, digéré, recraché, dissous dans le glyphosate et les larmes, au milieu de son poulailler industriel flambant neuf qui l’a menotté à une banque.

Le film est tragique. Il raconte l’histoire de toutes ces familles, de la vôtre peut-être, de la mienne, par beaucoup d’aspects. Il décrit la descente aux enfers de ces agriculteurs qui se sont pris pour des exploitants, qui ont puisé dans la terre plus qu’elle ne pouvait donner, qui taisent leurs peines et qui ont bien du courage, chaque jour debout aux aurores, jusqu’à l’épuisement total. Ce film est un hommage radical et sensible à un métier si dur, si nécessaire et si terrible.

Guillaume Canet, Veerle Breetens, Anthony Bajon, Rufus, et les autres comédien·nes de ce film essentiel incarnent les protagonistes avec une sensibilité et une sobriété infinie.

Ce film, je l’ai vu en avant-première la semaine de la parution du rapport du GIEC sur la nécessité de changer radicalement le système agricole mondial. Courez dans les salles obscures vous laisser emporter par la lumière du mois de juillet sur les blés de Mayenne, qui contraste tant avec la noirceur d’un destin sacrifié.

Profond respect à tous les paysans, même à ceux qui ont oublié qu’ils en étaient.

Direction : Édouard Bergeon
Scénario : Will Basanta, Clay Jeter et Charles Spano
Production : Nord-Ouest Films
Pays d'origine :France
Date de sortie :
Durée :103 min
Distribution :Guillaume Canet, Veerle Baetens, Anthony Bajon, Rufus

A voir :

Nouveauté,
Fiction

Years and Years

Série de Russell T. Davies

La vie des Lyons, une famille de Manchester, racontée sur 15 ans alors que la Grande-Bretagne se retire de l'Europe et qu'un nouveau monde émerge.

Lire également :

Nouveauté,
Réalité

Notre pain est politique - Les blés paysans face à l'industrie boulangère

Essai de Groupe blé & Mathieu Brier

Comment cultiver du blé sans dépendre des multinationales ? Pourquoi le gluten est-il devenu un problème pour la santé ? Les semences paysannes sont-elles interdites ? Qui sont les géants de la boulangerie industrielle ? La baguette "tradition" et les pains surgelés sont-ils si différents ? Véritable guide nous emmenant de la sélection du grain jusqu'à la cuisson du pain, ce livre permet de comprendre l'impasse nutritionnelle, écologique et sociale de l'industrie boulangère.

Bande dessinée,Entretiens,Essai,Manuel,Nouvelle,Presse alliée,Roman,
© 2021 Yggdrasil