Skip to content
Découvrir toutes les pépites

Reporterre

Presse alliée
par , le

Impartial et non partisan, Reporterre est en empathie avec les mouvements écologiste, altermondialiste et alternatif. Sa vision de la situation présente de la planète est que la crise écologique en est le problème fondamental. Il entend aussi relayer toutes les initiatives qui montrent que les alternatives au système dominant sont possibles et réalistes.

Désormais on peut le dire : en francophonie, on a un quotidien de référence – indépendant – sur les luttes écologiques et sociales ! Ce n’est pas banal.

Reporterre a fêté ses 30 ans en 2019. Mensuel papier pionnier en 1989, lancé sur Internet en 2007, le site s’est professionnalisé en 2013 avec la constitution d’une équipe de journalistes.

Aujourd’hui, Reporterre, c’est donc, humainement parlant : Hervé Kempf, le rédac’ chef, accompagné de huit journalistes, huit membres de l’équipe administrative et marketing, 160 pigistes, quatre dessinateurs et illustrateurs, et une dizaine de collaborateurs bénévoles.

Le quotidien sort cinq publications par jour, cumule plus de 18.000 articles en ligne (dont des enquêtes bien fouillées qui sont le cœur du journal), marque sa présence sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube, anime des Rencontres de l’écologie et même une collection de livres (en coopération avec Le Seuil). Les articles du site sont en accès libre, en licence Creative Commons.

Côté gestion, le journal est géré par La Pile, une association pour une presse indépendante, libre et écologique, animée par un conseil d’administration bénévole.

Mais la base de Reporterre, c’est surtout un soutien croissant des lecteurs, qui assure l’indépendance du journal, sans actionnaire et sans publicité ! (En 2019 : 25.000 lecteurs quotidiens en moyenne, 19.869 donateurs dont 7.057 réguliers, ce qui représente 795.708€ de dons, soit 88% du budget de l’année).

Côté fond, Reporterre fait le lien entre la crise écologique, les injustices sociales et les atteintes aux libertés, de manière engagée, mais non partisane.

Il s’implique dans les bagarres, soutient les luttes (par exemple contre le délirant projet d’EuropaCity au nord de Paris, pour le mouvement des Gilets jaunes, le mouvement climatique, Extinction Rebellion [XR], etc.).

Ils n’ont jamais rechigné à causer effondrement et collapsologie, ainsi qu’anarchisme (de manière tout à fait honnête !), ce qui est plutôt rare dans le panorama de la presse française.

Média sympathique, dynamique, résistant et résilient, Reporterre est devenu un poids lourd dans l’univers de la presse indépendante, capable de peser dans le paysage médiatique et politique.

Bravo à toute l’équipe, tenez bon, on vous aime !

Quotidien en ligne, accès libre et soutien.

Bande dessinée,Entretiens,Essai,Manuel,Nouvelle,Presse alliée,Roman,
© 2021 Yggdrasil