Skip to content
Découvrir toutes les pépites

S!lence

Presse alliée
par Yvan Saint-Jours Corré, le

Silence porte un projet de transformation de la société dans le sens de la décroissance et de l’écologie sociale. La revue explore les alternatives concrètes et cherche à aborder tout sujet non seulement sous l’angle écologique et décroissant, mais aussi au regard du féminisme, du post-colonialisme, de la non-violence, etc.

Il existe en France, depuis presque 40 ans, une revue qui fait la part belle à l’écologie, aux alternatives, à l’alter-mondialisme et à la non-violence. Vous n’en avez peut-être jamais entendu parlé ? C’est parce qu’elle avance tranquillement, en profondeur.

Cette revue, que j’ai découverte dans la bibliothèque du centre sur l’écologie pratique et la non-violence le Cun du Larzac (Aveyron), en 1993, est un véritable bol d’air dans la presse française. Pas de « punch line », de « base line », de pub, de coup de promo... rien que du vrai, et le tout avec une sacrée dose de bénévolat.

Silence, ou plus exactement S!lence, est imprimée sur papier recyclé depuis ses débuts. Cette revue, mensuelle, fait une cinquantaine de pages en noir et blanc, à l’exception de quelques pages en couleurs.

La maquette est sobre et efficace ; ici, on va droit au but. On y trouve en général un dossier qui aborde un sujet sans concession.

Tous les domaines de la société sont abordés, et souvent S!lence a défriché des sujets brûlants bien avant les médias plus visibles.

Ce qui fait l’ADN de la revue, ce sont les dizaines de brèves sur les alternatives, le climat, le nucléaire, le féminisme, la non-violence, les rapports Nord/Sud, l’agriculture... ainsi que les dessins de Lasserpe, acides, tranchants et qui valent bien des discours.

S!lence mérite largement d’être connue, reconnue, diffusée et remboursée par la Sécu (ça aiderait sûrement à en boucher le trou).

Prix au numéro 4,80€, abonnement un an (11 numéros) 48€.

Bande dessinée,Entretiens,Essai,Manuel,Nouvelle,Presse alliée,Roman,
© 2021 Yggdrasil