Skip to content
Découvrir toutes les pépites

Usbek & Rica

Presse alliée
par Pablo Servigne, le

Usbek & Rica explore, questionne, affirme parfois, mais surtout cherche à embarquer : voilà résumée notre conception d’un journalisme à la fois intègre et engagé. Comment ? Par l’animation d’un média renouvelé et contributif pensé pour accueillir la multitude ; par la création d’un espace d’entraide libre et ouvert à tous (S.O.S.) ; par le lancement de grandes loteries citoyennes pour tester le futur en vrai. Si le débat d’idées est notre première passion, nous avons besoin d’être utiles et d’entrer dans l’action. 

Usbek, comme on dit, c’est un beau magazine papier, et surtout un thème : le futur. Quel futur ?

Tous ! On explore, avec cette grande et jeune équipe parisienne, l’éventail qui va du super tech transhumaniste complètement délirant au méga-collapso tendance post-apo.

Tous les futurs, c’est-à-dire toutes les questions et les angles morts de chaque futur : Google, les dystopies, la Chine, le blockchain, l’agriculture, l’IA, le féminisme, Internet, les robots, la ville, etc.

Le ton est marrant, mais reste rigoureux ; le choix des thèmes est large, mais toujours à la pointe. Pour eux, « le futur est là, non plus devant nous, mais autour de nous. C’est pourquoi nous nous attelons à faire mieux que de la prospective : de la prospective du présent. »

Fondé il y a 10 ans tout pile, le magazine trimestriel est imprimé à 10.000 exemplaires (ils ont récemment quitté les kiosques pour passer se reposer sur leurs 5.000 abonnés).

L’équipe génère un chiffre d’affaire aussi grâce à une activité événementielle et la production de contenu éditorial (podcasts, articles, conférences, etc.) pour les entreprises.

Passionnés, voire fascinés par la technoscience, ils gardent toutefois un second degré et un certain recul par rapport à ce genre de futur, et sont profondément concernés par les catastrophes écologiques.

Car, pour eux, il faut adopter toujours plusieurs points de vue, « les enjeux d’identité, de climat, de gouvernance, de rapport à la technologie, ne sont pas réductibles à une vision du monde univoque. » Toutefois, le plus intéressant – et rare ! – chez eux est ce goût prononcé pour les récits d’anticipation et la SF...

Voilà qui rend Usbek incontournable.

Bande dessinée,Entretiens,Essai,Manuel,Nouvelle,Presse alliée,Roman,
© 2021 Yggdrasil