Skip to content
Découvrir toutes les pépites

Ishmael

Roman de Daniel Quinn
par Pablo Servigne, le
Classique, Fiction

À travers Ishmael, Daniel Quinn tente de nous montrer que plusieurs postulats largement acceptés et indiscutés au sein de la civilisation, comme l’idée de la suprématie humaine, constituent des mythes, des fabrications culturelles aux conséquences manifestement désastreuses, qu’il est, à ce titre, possible de défaire.

« Professeur cherche élève souhaitant vraiment sauver le monde. » Un jeune homme répond à cette étrange petite annonce, et s’en va chez le professeur en question. À sa grande surprise, il s’agit d’un gorille... très érudit !

C’est ainsi que commence ce roman initiatique culte : comme un grand dialogue socratique interspécifique qui va mener progressivement l’élève (donc le lecteur) dans les tréfonds de ses croyances, de ses mythes... et l’inviter à tout remettre en cause.

L’élève et le professeur abordent des grandes questions philosophiques, historiques et morales, afin d’aller toucher les principes qui soutiennent la « civilisation », sous-entendu moderne et occidentale. Pourquoi en sommes-nous arrivés à détruire la vie sur Terre ? Pourquoi ne voyons-nous pas les autres espèces comme des frères et des sœurs ? Pourquoi la suprématie humaine ? Pourquoi avons-nous abandonné les grands principes du vivant (qu’ils appellent « lois ») pour n’en faire qu’à notre tête ? Il aura fallu un gorille au destin exceptionnel pour nous l’apprendre, ou plutôt pour nous mettre le nez dans le caca...

L’auteur étasunien Daniel Quinn, né en 1935 et mort en février 2018, est souvent considéré comme un penseur libertaire de l’écologie. Sur base de travaux d’anthropologues, dont Levi-Strauss, il remettait en cause l’idée même de civilisation, en la comparant aux modes de vie chasseurs-cueilleurs. Pour cette pensée, appelée anarcho-primitivisme, le rapport hiérarchique entre espèces est l’une des principales sources de la destruction de la biosphère.

Mais faire tomber ce rapport de domination revient à bouleverser entièrement notre rapport au monde. On comprend dès lors pourquoi ce mouvement foisonnant de l’« écologie profonde » provoque autant de malaises chez les « civilisés »... En revanche, pour les personnes prêtes à se remettre en question, c’est un véritable vent d’air frais !

Le roman, paru en anglais en 1992, et en français en 1997, restait introuvable (très cher d’occasion) jusqu’à ce que les Éditions LIBRE décident (enfin) de le rééditer en 2018. Merci !

Vendu à plus d’un million d’exemplaires en anglais et traduit dans 25 langues, il aura accompagné et transformé la façon de voir le monde de toute une génération. C’est le premier tome d’une trilogie dont les deux tomes suivants n’ont jamais été traduits. Espérons que cet élan pousse nos amis éditeurs à faire deux pas de plus...

Auteur(s) : Daniel Quinn
Éditeur : Éditions Libre
Date de parution :
Nombre de pages :250
ISBN :978-24-90403-05-9
EAN :9782490403059

Lire aussi :

Nouveauté,
Réalité

Le Bug humain

Essai de Sébastien Bohler

Longtemps notre meilleur allié, notre cerveau risque aujourd’hui de causer notre perte. Car il existe un défaut de conception, un véritable bug, au coeur de cet organe extraordinaire : les neurones en charge d’assurer notre survie ne sont jamais rassasiés et réclament toujours plus de nourriture, de sexe et de pouvoir. Ainsi, nous sommes 8 milliards d’êtres humains sur Terre à rechercher encore et toujours la croissance dans tous les domaines. Pour ce faire, notre espèce hyper-consommatrice surexploite la planète, modifie son écosystème… et se met gravement en péril.

Nouveauté,
Réalité

Une écologie décoloniale

Essai de Malcolm Ferdinand

Derrière sa prétention d’universalité, la pensée environnementale s’est construite sur l’occultation des fondations coloniales, patriarcales et esclavagistes de la modernité. Face à la tempête, l’environnementalisme propose une arche de Noé qui cache dans son antre les inégalités sociales, les discriminations de genre, les racismes et les situations (post)coloniales, et abandonne à quai les demandes de justice.

Bande dessinée,Entretiens,Essai,Manuel,Nouvelle,Presse alliée,Roman,
© 2021 Yggdrasil